Cartable façon Bleu de Chauffe

Vous connaissez Bleu de chauffe? J’ai découvert cette marque sur Pinterest. Il s’agit d’une entreprise qui produit des sacs en cuir, inspirés des sacs de métiers, autrefois utilisés par les postiers, plombiers, ou électriciens. Bleu de chauffe remet ce genre de modèle au goût du jour et les produits dans son atelier situé en Aveyron, région réputée pour son cuir. La mode de fabrication de ces sacs est artisanale et les méthodes employées sont traditionnelles. Entre esthétique de sac de terrain à l’ancienne, réalisations hyper soignées et cuir de grande qualité, les modèles Bleu de chauffe ont une aura particulière et ont tout de suite retenu mon attention.

Du coup, pour m’entraîner à travailler le cuir et pour faire plaisir à mon compagnon, j’ai entrepris de lui confectionner un petit cartable façon Sac plombier Justin.capture-plein-ecran-31102016-112106 Ma réalisation est encore en cours, mais je vous montre quand même où j’en suis au jour d’aujourd’hui ainsi que quelques photos des étapes.img_9543-copieimg_9550-copieJ’ai d’abord dessiné le modèle, puis chaque pièce qui le constitue ainsi que le détail des assemblage. Tout ceci m’a permis de définir précisément comment j’allais m’y prendre, nombre et dimensions des pièces que j’allais devoir tailler dans le cuir. Réfléchir à la totalité des éléments en métal (passants, boucles, boutons de col, rivets…) me paraissait hyper prise de tête car il faut faire attention à tout (dimensions, épaisseurs, ergonomie etc…) alors que le sac n’existe même pas encore! J’ai quand même réussi à établir une liste des fournitures  nécessaires, que j’ai dû parfois modifier au fur et à mesure de mon avancée.
img_9556-copieJ’ai fait poser les rivets par une boutique spécialisée dans le cuir près de chez moi. J’ai bien essayé de les poser moi-même mais le résultat n’allait pas du tout. Je n’arrivais pas à les fixer solidement et j’abîmais la calotte pratiquement à chaque fois.img_9572-copieimg_9574-copieL’évolution de l’ouvrage fut un peu désordonnée car j’ai dû parfois modifier ce que j’avais prévu sur le papier. En effet, entre l’idée et sa réalisation, il a la réalité. La matière ne se mettait pas forcément en place comme je me l’imaginais.img_9588-copieEn soi, ce n’est pas un modèle très compliqué. La structure est facile à se représenter mentalement quand on a l’habitude de faire de la couture. Ce qui est difficile, c’est de faire des assemblages solide et beaux, appropriés au cuir.img_9907-copie img_9916-copieMa machine à coudre a eu un peu de mal tout de même. Malgré mon pied presseur et mon aiguille adaptée à la couture du cuir, j’ai senti que ça forçait un peu. Quand c’est comme ça, j’insiste pas. J’appuie sur ma pédale, et dès que ça bloque je lève le pied, et je joue sur le volant à main.
img_9922-copieLe truc qui m’a bien aidé, c’est d’amincir les bords de couture, pour réduire l’épaisseur à piquer. J’ai d’abord utilisé mon couteau à parer puis j’ai remis le couvert avec mon Dremel, un outil multi-usage qui permet ici de poncer avec précision. La machine avait plus de faciliter à piquer après cette opération.img_9931-copieA ce stade, voici à quoi il ressemble. Il y a encore un peu de travail: je doit faire la bandoulière et je pense aussi faire poser des oeillets sur les perçages des pattes du rabat. J’aimerais aussi faire quelque chose pour soigner la finition de la tranche du cuir, étape dont je ne sais pas grand chose pour le moment. Affaire à suivre…img_0225-copie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Warning: stripos() expects parameter 1 to be string, array given in /homepages/7/d560622916/htdocs/clickandbuilds/DamnGoodCaramel/wp-includes/formatting.php on line 3781
Share

14 comments on “Cartable façon Bleu de Chauffe

  1. noecassandre
    octobre 31, 2016 at 5:28

    joli travail

    • Julie
      Julie
      novembre 2, 2016 at 7:52

      Merci!

  2. Zéphine
    novembre 1, 2016 at 7:15

    Superbe, c’est impressionnant ce que tu arrives à faire de toi-même: draft initiaux, modélisation des pièces, montage, couture,…
    Le résultat promet déjà d’être superbe!!!

    J’ai une peau de chèvre (je crois) imprimée assez souple que j’ai prévu de transformer en besace « Made in China » selon le tuto proposé par « Les chiffonneries du Chat », mais j’ai très peur que ma petite Bernette 56 ne survive pas aux multiples épaisseurs de cuir…

    Au fait, où as-tu trouvé ton pied presseur si spécial? « ca m’a l’air vraiment pas mal du tout pour travailler le cuir précisément!

    • Julie
      Julie
      novembre 2, 2016 at 8:10

      Merci pour ton commentaire!
      Le pied presseur, je l’ai acheté chez un concessionnaire Bernina. Mais il est disponible sur le net. Attention, il est pas donné. C’est le pied #55 Bernina. C’est vrai qu’il est super car on peur être précis, piquer sur des bords étroits. Je pense qu’il est bien aussi pour poser du passepoil. Et je m’en sers souvent pour coudre les fermetures éclair. Accessoirement, il est top pour le cuir: la roulette fait bien le job de l’amenage. Car les pied de biches basiques en métal ou plastique adhèrent au cuir. Donc on a des points tout serrés. Ce n’est pas le cas avec le #55.

      Avec un pied presseur et une aiguille adaptée au cuir, je pense que ta Bernette devrait arriver à piquer le cuir ton tu me parles. Surtout si il n’est pas trop épais. Tu dis qu’il est souple. Je suppose que ça veut dire que la matière est moins dense, donc cool! Le modèle « Made in China » est super, je connaissait pas! 🙂

  3. Dans les tiroirs de Jul
    novembre 2, 2016 at 9:21

    Quel travail! Bravo.

    • Julie
      Julie
      novembre 2, 2016 at 9:24

      Merci à toi! 🙂

  4. MariLyne
    novembre 6, 2016 at 9:44

    J’ai la même méthode que toi quand je fais un sac! Je visualise puis je dessine mes différentes pièces avec leurs dimensions ainsi que la liste des accessoires, zip, etc… la seule différence c’est que tu dessines super bien!! En plus d’être bonne couturière, tu es bonne dessinatrice! Les miens ne ressemblent à rien, il n’y a que moi qui les comprend je pense ><
    En tout cas, encore bravo pour ce sac.
    Pour les tranches, une personne qui travaille le cuir m'avait expliqué tout le processus, c'est très long et ca nécessite un peu de matériel…

    • Julie
      Julie
      novembre 7, 2016 at 6:56

      Ah c’est marrant que tu me parles des tranches car je repensais à notre conversation à ce sujet. Figure toi que la personne à qui je confie la pose des rivets m’a donné à peu près le même son de cloche: ça demande du matériel de pro… Bon, je vais quand même chercher à en savoir plus.

      Alors toi aussi tu fais tout plein de dessins? Parfois, j’ai la flemme mais c’est vraiment utile tout de même… Ca me permet de mettre de l’ordre dans mes idées et de me canaliser pour lancer mon projet. Vive le dessin! 🙂

      • MariLyne
        novembre 9, 2016 at 7:25

        Oui j’y pensais aussi c’est pour ça que je t’ai dit ca. J’ai raconté ce que j’avais fait sur mon porte carte à la personne qui s’y connaissait et elle a rigolé. Elle m’a expliqué le processus mais je me rappelle pas de tout car il y a beaucoup d’étapes!

        Oui j’aime bien faire des dessins pour poser mon idée car des fois quand je la garde en tête, j’oublie des détails. Même s’il m’arrive d’en oublier aussi en dessinant!

  5. La boîte à mystères
    novembre 7, 2016 at 6:11

    (je n’ai pas trouvé les mots devant ce travail d’orfèvre)

    • Julie
      Julie
      novembre 7, 2016 at 7:01

      Des milliards de mercis pour ton commentaire adorable! Je suis ultra-touchée par tes mots. Tu dis que tu ne les trouves pas, mais ces trois petits points rayonnent chaleureusement dans ma tête en te lisant!

      A bientôt…

  6. Carole TALOC
    janvier 28, 2017 at 10:53

    Je prépare un petit post sur un sac seau en cuir que j’ai fait, je n’ai pas de mérite, je suis en CAP maroquinerie.
    Et j’y dis notamment que je suis épatée des personnes qui se mettent réellement à travailler le cuir en autodidacte;
    Si tu as des questions sur l’astiquage, n’hésites pas à me demander, je te répondrai avec plaisir

    • Julie
      Julie
      janvier 30, 2017 at 3:04

      Ah merci, c’est très gentil de me proposer de de répondre à mes questions! C’est parfois difficile de collecter certaines infos. Je vais lire ton article avec un grand intérêt et n’hésiterai pas si j’ai des questions. A bientôt!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *