Cartable façon Bleu de Chauffe #2 et carnets LCK

J’ai terminé ma besace façon Bleu de Chauffe. Après avoir confectionné la « carcasse » de base que je vous présentais dans mon article précédent, il me restait à réaliser la bandoulière.img_0227-copieimg_0234-copieimg_0312-copieJ’ai commandé tout une quantité de passants en métal et de boucles à ardillon sur decocuir.com. J’ai pris plusieurs dimensions, ne sachant pas exactement quelle largeur conviendrait. J’ai utilisé deux passants pour raccorder la bandoulière aux côtés du sac, et une boucle à ardillon avec un passant pour que la sangle soit réglable.img_0276-copieJe ne sais plus si je l’avais précisé mais j’ai réalisé ce sac pour mon copain, et je peux vous dire qu’il était impatient comme un enfant en suivant les étapes de réalisation.img_0285-copieAprès avoir taillé mes pièces, j’ai réalisé des perçages pour pouvoir poser des rivets qui viennent fixer le tout. J’ai confié la pose à un pro car n’ayant pas de matrice à la maison, impossible de réaliser un rivetage correct. Surtout que les assemblages se font sur plusieurs épaisseurs de cuir, il est impératif que le tout soit bien solide.img_0346-copieVoici quelques détails:img_0328-copie
img_0323-copie img_0324-copieimg_0332-copieLa fermeture du sac se fait par des boutons de col sous les pattes du devant.img_0339-copie img_0347-copieJ’ai également entrepris de faire une pièce qui protège l’épaule. J’adore l’effet bicolore…img_0360-copieLa besace comprend un compartiment principal dans lequel mon copain range bouquins et stylos, et deux poches plaquées ou il met tout ce qui nécessite d’être facile d’accès: téléphone, portefeuille et trousseau de clefs.
img_0371-copieimg_0365-copie Parmi ses bouquins, il y a des carnets La Compagnie du Kraft of course! Ces supers carnets en cuir, rechargeables et reliés par des vis, que j’ai découvert récemment et que j’aime beaucoup! Le carnet à de croquis sur mes photos en début d’article, c’est aussi un LCK, un outil de travail incontournable pour mes projets. Les modèles vendus par la marque comportent déjà la couverture de cuir, mais là, mon copain voulait des couvertures faites de cuirs de mon stock, dont une assortie à son sac. Je lui ai donc fait moi même ses couvertures de carnet, armée de mon cutter et de ma pince perforatrice. Le bleu, c’est son agenda. Car LCK propose non seulement des carnets aux pages vierges, mais ils ont aussi des ramettes agenda. Stylé et pratique!img_0378-copieimg_0407-copieQuant au carnet assorti à la besace, mon copain a voulu en faire le song book de notre groupe de musique. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais ensemble, on a un groupe: Monsieur Michel. On compose et performe un répertoire pop alternatif depuis quelques années. Il fait de la guitare électrique et moi, je fais guitare, uke et chant. On joue aussi avec un batteur et un claviériste. Et on vient d’accueillir un nouveau membre qui n’est autre qu’un de mes frères, avec son banjo et ses supers contre-chants! Quelle aventure…

Du coup, Sam (mon mec) a entrepris d’imprimer toutes les paroles et tablatures de la set liste sur son carnet LCK. C’est très facile puisqu’il suffit de défaire les vis, puis de mettre les feuilles une à une dans l’imprimante, comme du papier à imprimante ordinaire. Du coup, il est enfantin de personnaliser ses carnets. Et là, c’est très pratique pour les répét’! Voici les paroles de Month of Marsh, si vous voulez suivre avec nous! 😛
img_0392-copie
Pour finir, je souhaiterais ajouter que je suis trop contente d’avoir découvert Bleu de Chauffe, que je trouve toujours plus génial au fur et à mesure que j’en apprends sur cette marque. Réaliser une besace façon sac plombier Justin m’a permis de me rendre compte du zèle et de la haute qualité du produit: choix des assemblages, tannage du cuir, ergonomie du sac… Belles valeurs, belles façons, belles matières… Ils ont mit la barre haut question qualité! J’ai trouvé un article très intéressant qui parle du sac postier Eclair, testé par un blogueur, avec en prime l’interview d’Alexandre Rousseau, co-créateur et designer de la marque. On y apprends beaucoup sur le produit et on comprend bien que même si le prix du modèle représente un sacré budget, ce n’est pas cher en fait…capture-plein-ecran-31102016-112106

En espérant que mon récit vous a plu!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Warning: stripos() expects parameter 1 to be string, array given in /homepages/7/d560622916/htdocs/clickandbuilds/DamnGoodCaramel/wp-includes/formatting.php on line 3781
Share

12 comments on “Cartable façon Bleu de Chauffe #2 et carnets LCK

  1. Tamia
    novembre 8, 2016 at 10:28

    Je suis impressionnée ! Il est magnifique…
    Travailler le cuir : je n’ai pas osé me lancer, mais tes réalisations donnent envie de se lancer…
    Et l’Amoureux vient d’apercevoir le sac et me dit : « Oh c’est ce type que sac que j’aime… » (sous-entendu : tu pourras m’en faire un, un jour !) 😉

    • Julie
      Julie
      novembre 9, 2016 at 5:30

      Ah c’est trop bien que ça lui ai plu! Le travail du cuir est très intéressant. Et en y allant pas à pas, on peut avoir des résultats très sympa… Peut être que tu peux commencer avec un cuir fin pour t’habituer? En tous cas, je te conseille de tenter le coup! Et n’hésite pas si tu as des questions… 🙂

  2. La Couture Rose
    novembre 8, 2016 at 6:44

    Wouhaou wouhaou wouhaou… je suis grave jalouse de ton mec la !

    • Julie
      Julie
      novembre 9, 2016 at 5:35

      Ha ha, merci pour ton commentaire!!! 🙂

  3. tita
    novembre 9, 2016 at 3:05

    Vraiment superbe ! Petite question : comment fais-tu pour obtenir des bords aussi nets et propres ? Est-ce que tu passes quelque chose sur les tranches pour les lisser et les finir, ou tu les laisses à cru ?

    • Julie
      Julie
      novembre 9, 2016 at 5:42

      Hello!
      Pour avoir de jolis bords, je ne sais pas trop comment il faut faire,il faut encore que je me renseigne. Ne sachant pas, je les ai laissés à cru, en prenant soin de couper mes pièces le plus proprement possible. J’ai utilisé un cutter rotatif, ça coupe plutôt bien. J’ai fait attention d’avoir la main bien sûre, de ne pas trembler, et d’éviter les bavures, pour obtenir des bords rectilignes et réguliers. Apparemment, il existe plus produits et outils pour les teindre ou les lisser. Je vais essayer d’en savoir plus…

      • tita
        novembre 10, 2016 at 5:45

        Très bonne idée, le cutter rotatif ! Je n’ai jamais pensé à m’en servir sur autre chose que du tissu, mais c’est clair que ça doit être plus maniable qu’un cutter traditionnel. Je vais essayer, en espérant que la lame ne fasse pas trop la grimace.
        Pour les tranches, j’ai entendu parler de la gomme arabique et de produits teintés (dont j’ai oublié les références, désolée), mais je n’ai pas compris comment les appliquer sans que ça déborde. Si tu trouves, ça m’intéresse !

        • Julie
          Julie
          novembre 14, 2016 at 4:40

          Oui, j’ai également entendu parler de ces deux produits. Apparement, on peut aussi utiliser de la cire d’abeille… Je vais me pencher sur le sujet et dès que je tiens quelque chose de probant, je ferai le point dans un article. Cette histoire de finition m’intrigue beaucoup! 😛

  4. La boîte à mystères
    novembre 13, 2016 at 5:31

    C’est vraiment magnifique et un travail d’une extrême qualité ! Tu as su choisir du cuir de qualité, ainsi que passants et boucles et tu as su aussi déléguer le perçage des rivets quand cela était nécessaire.

    Rien à dire, ce sac vaut de l’or et tes mains (et la tête qui va avec) encore plus !

    Félicitations pour cet ouvrage ! J’ai hâte de voir le prochain ! 😉

    • Julie
      Julie
      novembre 14, 2016 at 4:53

      Merci infiniment Delphine, ça me met du baume au coeur tout ce que tu dis! Merci pour ton intérêt, ton soutien et ta gentillesse… 🙂
      Bises à toi!

  5. sarah
    novembre 14, 2016 at 10:30

    magnifique! si un jour tu ouvres un e shop pour les accessoires en cuir que tu crées, je suis preneuse, c’est vraiment à couper le souffle. j’adore

    • Julie
      Julie
      novembre 14, 2016 at 4:55

      Wouah, je suis flattée, merci Sarah! Pas d’e-shop de prévu pour le moment, mais un jour qui sait? On va voir où mes aventures me mènent! Merci beaucoup pour ton intérêt… A bientôt!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *