De la même façon que la dernière fois, j’ai cousu un pantalon pour mon copain.C’est un jean slim patronné par mes soins d’après un de ses pantalons. Je lui avait donc offert une première version cousue en secret pour son anniversaire. Un modèle validé par l’intéressé. A refaire sans contre-indication 🙂
Cette couleur est très cool, il l’aime beaucoup. C’est une gabardine de chez Mondial Tissus, légèrement extensible (malheureusement plus disponible). 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Pour aller avec mes espadrilles façon Stan Smith, j’ai entrepris la confection d’une chemise et d’un pantalon.img_9272-copie-copieCette fois, ci, j’ai fait une recherche de couleur. En juxtaposant un tissu bleu électrique avec un tissu brun roux, j’ai trouvé que les couleurs étaient respectivement renforcées. Je ne m’y connais pas plus que ça en technique des couleurs, mais comme dans un peu tous les domaines, j’aime bien tester des trucs, et voir ce qui se passe. Parfois, j’aime pas ce que je vois, et parfois oui, comme c’est le cas ici. Ça, c’est ma jauge: « est-ce que j’aime ce que je vois? »img_9958-copie

En tout cas, quand j’ai une petite intuition, ou tout simplement une envie (comme ici avec ce jeu de couleurs), même si ça peut paraître idiot ou mal barré, j’ai à cœur d’essayer. Dans la musique, je suis pareil. Quand on compose à plusieurs, et que quelqu’un à une idée, une envie, une intuition, je dis toujours: « on discute pas, on essaie ». Souvent, avant d’obtenir un bon résultat, il faut tâtonner et se tromper plusieurs fois. L’important, c’est d’avoir l’énergie de recommencer et de cultiver le plaisir de faire. Et quand on réussi son ouvrage, on se serre la pince et on savoure l’instant. img_9993-copieSi vous me lisez régulièrement, vous ne serez pas surpris d’apprendre que ce patron est le modèle n° 105 du magazine Burda du mois de septembre 2009. Un patron que je couds hyper souvent car le tombé me plait beaucoup. La base de mon vestiaire.img_0032-copie Je me rends compte en discutant avec les uns et les autres que beaucoup de couturiers amateurs présents sur la toile adorent découvrir des patrons qu’ils ne connaissent pas déjà. Je constate que ça circule. Il y a régulièrement beaucoup de nouveautés qui sortent, et les utilisateurs semblent aimer les tester pour se faire un avis. Je trouve ça génial car ça crée de la diversité, de l’envie et de l’expertise chez les passionnés. De mon côté, je dois dire, que je ne m’identifie pas dans cette tendance. J’ai quelques patrons que je couds souvent, et je n’en découvre des nouveaux que très rarement. Je ne suis pas du tout à l’aise dans le fait de découvrir les éléments de langage propres à chaque marque. Rentrer dans l’univers, le système d’un éditeur de patron que je découvre pour la première me demande beaucoup de concentration. Est-ce qu’il taille grand, est-ce qu’il taille petit? Où sont les informations sur les marges de couture? Les étapes sont elles suffisamment détaillées? Souvent, je me dis que ç’aurait été moi, j’aurais conçu les assemblages du vêtement différemment. Je pense que si je sors de ce que je connais, j’ai du mal. C’est drôle non? On est tous différents. et c’est ça que j’aime dans l’artisanat. Même si on peut codifier les techniques, chaque personne a son propre enchaînement d’idée, et son propre confort dans ses gestes. Vive la diversité!img_0023-copieBonne semaine!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Après les derbies Pocahontas, voici le jean slim bleu dur, seconde pièce de mon total look cousu main du moment. Comme je vous le racontais la semaine dernière, je me plais à imaginer des silhouettes complètes confectionnées par mes dix doigts: chaussures, pantalon et haut. J’essaie d’agencer coupes matières et coloris en fonction d’un style qui me correspond. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , ,

Pour l’anniversaire de mon frère, j’ai réalisé une couverture en cuir pour son carnet de la marque La Compagnie du Kraft. Cette marque très originale qui permet de remplacer la ramette de papier du carnet lorsque l’on a noirci toutes les pages. Je m’en étais déjà fait une pour mon propre carnet, avec des décos en marqueterie de cuir. C’est avec grand plaisir que j’ai remis la couvert à travailler sur un de ces superbes objets… Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Bonjour!

Je reviens aujourd’hui pour faire un zoom sur un des différents éléments qui composent ma tenue spéciale sneakers cousues main. Je vous disais avoir réalisé une chemise et un jean autour de cette création. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , ,

Aujourd’hui, j’ai plein de choses à vous présenter: voici une nouvelle tenue, fraîchement cousue à tous les étages! Chemise fraîchement cousue, jean fraîchement cousu et surtout CHAUSSURES fraîchement cousues!!! Au menu dans cet article, de la fraîcheur et de la couture! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Je vous présente une réalisation qui fait partie de mon opération « réassort de chemise ». En effet, j’ai décidé de renflouer mon placard en mettant mon énergie dans la confection d’une poignée de modèles, histoire d’avoir de quoi m’habiller au quotidien. Car j’ai quelques vieilleries dans ma penderie, qui ne sont plus du tout correctes à force de couleurs qui ternissent, de petits accrocs ou taches persistantes. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

En changeant de canapé, j’ai également changé de coussins. J’ai réalisé une série de 3 housses dans un tissu fun et lumineux représentant oiseaux et végétation exotique (acheté chez Mondial Tissu). Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Je vous le disais précédemment, j’ai beaucoup travaillé avant de parvenir à « reproduire le plus fidèlement possible » ma veste en simili cuir de chez C&A. Je me suis familiarisé de projet en projet avec ce type de tissu qui demande un soin et un geste spécifiques.  Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , ,

J’avais chiné un sac chez Emmaüs qui commençait à tirer la tronche. Alors quand j’ai mis la main sur un simili cuir qui avait une couleur proche, j’ai tenté de le « reproduire le plus fidèlement possible » comme je le fais de temps en temps sur les pièces maîtresses de ma garde robe (souvenez-vous de mon blouson C&A). Ma devise: ce que tu possèdes et que tu n’as pas cousu, apprend à le faire toi même! C’est de cette façon que je fais des progrès. Je me donne des défis qui me permettent de me dépasser. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share