, ,

Bon, ces photos ne sont pas vraiment ce que j’espérais pour mettre en relief ma combishort. Je me suis rendu compte après coup que le mur trop clair en arrière plan a tendance à « noyer » les contours du vêtement. De plus, le soleil faisant quelques percées n’a fait qu’empirer les choses, « cramant » les motifs du tissu… Je le saurai pour la prochaine fois. Mais bon, ça donne quand même un aperçu! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Voici une chemise que j’aime beaucoup. C’est la chemise que je portais sous mon trench Luzerne présenté la semaine dernière.En réalité je l’ai cousue il y a un an, mais je n’avais pas encore pris le temps de la partager sur ce blog. Ce petit côté tapisserie vieillotte, c’est bien mon truc en matière de chemise.En couture, quand on aime une couleur, un modèle ou un motif, parfois on entre dans une « période » où on va coudre que de ça. Et c’est ce qui m’est arrivé pour les chemises à fleurs (comme ici par exemple, ou ).Ça fait parfois un peu obsessionnel, et peu varié. Mais si ça nous plait, c’est sûrement parce que c’est une couleur/modèle/motif hyper sympa! Alors on a bien raison d’en faire des éditions sans compter. Jusqu’à ce qu’un beau jour, on passe très simplement à autre chose. Et c’est un peu ce qui m’est arrivé pour les chemises à fleurs!

Chemise: patron magazine Burda 09/09 n°105 – tissu: viscose L’Aiguille Des Pyrenées (Pau)

Pantalon: patron maison – tissu: jean stretch tissus.net

 

Je me rends compte que ça fait un bail que je n’achète plus de tels tissus, sans avoir décidé spécialement que « ça y est j’ai suffisamment de chemises fleuries dans mon armoire ». Mon perpétuel modèle 105 du Burda 09/09 en viscose à motif tapisserie d’antan laisse petit à petit place à de nouvelles envies, de nouveaux modèles, de nouvelles idées… Et renouveler ses inspirations ça permet aussi d’expérimenter des choses inédites! Comme la doudoune matelassée que j’ai tenté cet hiver par exemple (expérience complètement inédite!). Ou encore ce trench Luzerne de la nouvelle collection Deer and Doe, moi qui n’avait jamais cousu leurs patrons (super découverte!)…

Je me demande ce que sera ma prochaine idée fixe couturesque… 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Voici ma nouvelle réalisation: une combinaison.Mon patron de départ était celui d’une combi short portefeuille (magazine Burda mai 2013).Je l’ai modifié pour transformer le haut en chemise. Je vous en avais déjà présenté une version l’an dernier. Celle-ci est faite dans une viscose à motifs cachemire de chez Toto (déjà travaillée en chemise simple).Cette version à moins de tenue que la précédente qui était faite dans un genre de popeline de coton si je me souviens bien. La combi avait un aspect plus rigide. Le short était plus bouffant et les épaules de la chemise étaient plus carrées. Je ne saurais dire l’effet que je préfère. Je pense que c’est tout à fait différent et que ces deux tombés ont chacun leurs avantages et que je saurai les apprécier selon mon humeur.

Sur le coup, je la trouvais un peu ratée cette combi. Pas vraiment à mon goût question tombé, justement. En réalité quand c’est comme ça, il vaut mieux que je lâche prise sur l’analyse du vêtement. En effet, quand un ouvrage est terminé, je l’observe sous tous ses aspects pour savoir ce que j’en pense. Mais c’est pas vraiment très constructif car je n’ai pas de recul.Je trouve que la couture, ça peut être très prise de tête. Surtout quand on a appris seul. Ca fait beaucoup réfléchir. Pendant la confection, il faut calculer, expérimenter, observer ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins. Savoir se remettre en cause pour s’améliorer, mais aussi être capable de foncer pour aller au bout d’un objectif. Du coup, quand le vêtement est terminé, j’essaie de couper court à l’analyse. J’évite d’inspecter le vêtement pour déterminer s’il est réussi ou non. Ce qui est fait est fait lol. Je laisse reposer la pâte, et on verra bien à l’usage si j’ai plaisir à arborer ma création ou non.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, ,

Il y a quelques semaines, à l’occasion de l’anniversaire d’une amie, j’ai confectionné un petit porte monnaie en cuir et en shweswhe. Il a été fait d’après un tuto trouvé sur pinterest. Je m’en était déjà fait un l’an dernier. En réalité, c’est en voyant le mien que mon amie m’avait dit qu’elle souhaitait en avoir un identique: « Aller tu m’en fais un? Steuplé! »

Voici celui que je lui ai fait:img_0168-copie-copieJ’ai utilisé du cuir épais sur lequel j’ai encollé (à la néoprène) du tissu shweshwe (shwechic.com) pour obtenir un habillage intérieur élégant. J’ai aussi surpiqué les contours. Le porte-monnaie est constitué de deux pièces superposées envers contre endroit et fixées ensemble par une ligne de couture. Une fois monté entièrement, il est composé de trois compartiments fermés par deux rabats.img_0133-copie-copieimg_0139-copie-copieLes soufflets latéraux sont préformés en pliant la pièce principale selon les lignes repères indiquées par le patron.img_0142-copie-copiePuis, on pose les rivets en saisissant les morceaux qui constituent les compartiments.img_0154-copie-copieimg_0182-copieimg_0188-copie

Tutoriel trouvé sur Pinterest

Patron: handmadiya.com

Cuir: Babybottes (déstockage)

Doublure: shweshwe chocolat motif Gangatha de chez Shwe Chic

Le porte-monnaie se ferme par des boutons pression.img_0171-copie-copieimg_0196-copie-copieEt voici mon sachet cadeau pour la fêtée d’anniversaire qui n’a pas masqué sa joie! 🙂
img_0203-copieimg_0212-copie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Après les espadrilles basques, voici mon nouveau t-shirt, fraîchement cousu. Cette tenue, c’est ma « spécial canicule ». Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
,

Après les derbies Pocahontas et le slim bleu dur, focus sur ma chemise à motifs cachemire.

C’est la dernière pièce de ma tenue intégralement cousue main du moment. J’aime bien ce support de travail. Je peux déjà vous dire que c’est quelque chose que je vais développer lors de mes  futures publications d’articles. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , , , , ,

Aujourd’hui je vous présente une tenue complète. J’aime bien ces jours-ci travailler sur des réalisations qui constituent un tout.

Depuis quelques semaines, au lieu de faire une chemise par ci, un pantalon par là, je pense à la silhouette complète. Et notamment, je réfléchis aux chaussures. J’essaie de concevoir des chaussures que mes connaissances techniques me permettent. Cette démarche, c’est aussi l’occasion d’expérimenter dans ce domaine. Donc je vous présente une chemise en viscose, un pantalon en denim et des espadrilles façon derbies en cuir. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , , , ,

 

Pour commencer cet article, je tiens à vous remercier pour le formidable accueil que vous avez réservé à la parution du tutoriel des sneakers en shweshwe. Je suis absolument ravie de constater que ce modèle vous plait et vous donne envie de vous lancer dans sa réalisation. J’espère qu’elle vous donnera du plaisir autant dans la confection que dans le fait de porter vos chaussures cousues main.

Aujourd’hui, je vous présente une version que j’ai cousue pour ma maman. La semaine dernière, je lui ai fait essayer mes sneakers et elle a adoré. Non seulement le visuel avec le joli tissu africain, mais aussi le confort au porté. Alors je lui ai offert de lui confectionner sa paire, avec le shweshwe de son choixchoix (je me trouve drôle). Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , , , ,

J’ai l’immense plaisir de vous annoncer que le tutoriel pour faire des baskets espadrilles en shweshwe est désormais disponible! Il vous explique pas à pas comment confectionner votre propre paire avec le patron, de la pointure 36 à 41. Je suis ravie de vous présenter ce livret réalisé en collaboration avec Shwe Chic, cette formidable boutique en ligne de tissus shweshwe qui m’a donné beaucoup d’inspiration! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share
, , , , ,

Me voilà avec une nouvelle paire de sneakers en shweshwe! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share