Espadrilles tardives, façon Valentino, version glam

J’aurais préféré que ce soit encore l’été pour vous présenter ma dernière création en date, mais je ne résiste pas à l’envie de le faire en plein automne, alors que les températures baissent considérablement un peu partout en France.

Je n’avais aucune envie d’attendre le printemps prochain pour partager ces chaussures qui me plaisent particulièrement. Si elles sont tombées de ma machine ces jours-ci, ce n’est pas par hasard non plus. Je vous explique.img_9867-copieJ’ai une amie qui marie son frère ce week-end et les tourtereaux ont eu envie d’organiser leur brunch du dimanche sous le dress code « Tous en espadrille ». Sympa non? C’est alors que mon amie m’a demandé de lui confectionner un de mes modèles. J’ai repris mon patron des espadrilles façon Valentino. Souvenez-vous, l’été dernier j’avais découvert un joli modèle d’espadrilles chez la marque Valentino, et tenté de confectionner moi même un modèle similaire.picmonkey-image-2

Cette fois-ci, je me suis attelée à une version semelle à talon compensé. Très sympa le coup du talon pour une occasion de ce genre!

img_9850-copie

Cuir Tige: peau chèvre chagrin alezan, Deco Cuir

Cuir Doublure: Cuirs Chadefaux

Semelle: Semelles espadrilles compensées Phildar

Boucles: Boucle de ceinture Laiton vieilli, Deco Cuir

Patron maison d’après espadrilles basiques du commerce décousues, recopiées puis modifiées selon le modèle ETHNO GRAINED LEATHER BONDAGE ESPADRILLES de chez Valentino

En effet, je trouve que le rendu est super. Mon amie s’est trouvée comblée en les essayant et je dois dire que moi aussi. J’ai adoré refaire tout ce système de tressage (j’avoue que je ne me rappelais plus comment j’avais fait la première fois lol).img_9690-copieJ’ai aimé remettre le couvert dans un cuir différent (couleur et texture) et surtout dans une version talonnée. Ca m’a particulièrement plu d’apporter cette variante. Non seulement pour la grâce du rendu, mais aussi pour apprendre à faire les modifications techniques que ça nécessitait.img_9795-copieJ’ai envie d’ajouter que cette amie, c’est pas n’importe qui. C’est une personne que je connais depuis fort longtemps, et qui m’a toujours soutenu dans mes projets. Dessinatrice de cinéma d’animation et de BD, (elle a d’ailleurs co-signé la série BD MediaEntity chez Delcourt avec mon très cher frère), c’est elle qui a réalisé le logo de mon blog. Le dessin de ma rubrique A PROPOS dans la side bar, c’est elle aussi. Non seulement, c’est une artiste très talentueuse mais c’est aussi une interlocutrice haut de gamme: j’adore échanger avec elle au sujet de mes projets car elle vient souvent prolonger ma réflexion, comprenant tellement bien ma démarche. Et ce, tant dans le domaine de la couture que de la musique. Quand je fais une nouvelle chanson, elle l’écoute toujours avec un formidable intérêt. C’est très agréable de dialoguer avec quelqu’un chez qui votre travail résonne sincèrement. Bref, je ne vous étonnerai pas en précisant que j’ai mis beaucoup d’amour dans cette réalisation.img_9874-copieimg_9886-copie img_9870-copieLe temps annoncé de ce week-end est super. Alors j’espère que ma copine va profiter à fond de la fête et de ses nouvelles chaussures…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Warning: stripos() expects parameter 1 to be string, array given in /homepages/7/d560622916/htdocs/clickandbuilds/DamnGoodCaramel/wp-includes/formatting.php on line 3786
Share

7 comments on “Espadrilles tardives, façon Valentino, version glam

  1. Dans les tiroirs de Jul
    octobre 12, 2016 at 6:29

    Super belles!

    • Julie
      Julie
      octobre 13, 2016 at 9:42

      Merci Julia!

  2. Zéphine
    octobre 12, 2016 at 7:57

    Elles sont vraiment belles ces chaussures, je pense qu’elle vont cartonner le jour J!

    Tu parles dádaptation à apporter pour un modèle à talons compensés… Ça m’intéresse de savoir (grosso-merdo) ce à quoi il faut faire attention. Je nái pas encore cousu ma première paire (plate), mais j’avais pas mal hésité avec les semelles compensées lors de l’achat.

    • Julie
      Julie
      octobre 13, 2016 at 9:52

      En fait j’ai raccourci la longueur de la pièce côté orteils car je ne savais pas comment gérer le montage sur la courbe de la pente de la semelle. Du coup, j’ai fait en sorte que cette pièce soit cousue sur une zone à peu près plate de la semelle. On peut voir sur les photos que cette partie est plus longue dans ma version semelles plates que dans ma version semelle à talon haut.

      Après quoi, j’ai du redimensionner tout mon motif de tressage… Plutôt relou! 😛

  3. Tamia
    octobre 12, 2016 at 8:56

    Elles sont super belles ! Ton amie va avoir du succès dimanche !

    • Julie
      Julie
      octobre 13, 2016 at 9:46

      Merci Tamia, elle me racontera ça! Mais si ça trouve elle va voir quelques jolis spécimens en matière d’espadrilles! Qui sait ce que les gens vont porter? J’aimerais bien être une petite souris pour voir tout ça! 🙂

Leave a Reply to Tamia Cancel Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *