0
ChaussuresHabillement

Bleu de travail Nina et espadrilles façon Valentino

By août 15, 2016 juillet 14th, 2017 11 Comments

 

Je me suis encore embarquée dans la confection d’une tenue complète! J’ai cousu une combinaison Nina de Wear Lemonade. Et côté chaussures, j’ai choisi de tenter de confectionner des espadrilles dans le style d’un modèle vu chez Valentino. Un modèle qui semblait complexe certes mais qui m’a donné envie de le découvrir…Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

La combinaison

J’ai été ravie de travailler un patron de la jolie marque Wear Lemonade. Bien que je la suive avec assiduité, je n’avais pas encore eu l’occasion d’en coudre. Ce modèle, il me plaisait car j’avais lu qu’il avait été pensé pour flatter toutes les formes. Intéressant! La plupart du temps, je trouve que les combinaisons donnent beaucoup d’allure. Mais quand j’en passe une moi même, j’assume pas. J’ai l’impression de ne pas être fichue pour porter ce genre de fringues. Je me sens déguisée. Pourtant, à force de porter mes éternels chemises et jeans, j’aimerais bien enfiler des trucs plus funs!Alors voilà, j’ai passé le cap du fun avec la Nina! J’ai choisi un lyocell façon blue jean de chez tissus.net (pressions,
élastique et entoilage également). J’aime cette matière car elle ne se froisse pas trop, et puis elle est bien fluide, ce qui garantit bien souvent un très joli tombé. En plus de cela, c’est un tissu léger, très agréable en cette saison.

Les espadrilles

J’ai réalisé ces chaussures après être tombée sur un modèle Valentino au hasard de mes recherches sur Pinterest. Il me paraissait excellent pour être porté avec cette Nina. La semelle en corde appuie l’esprit décontracté de la combi. Mais les décors de cuir tressé amènent une dose de raffinement qui casse le style “tenue pyjama pour traîner le dimanche”. J’aime aussi le laçage double au dessus de la cheville, qui apporte un style distingué.Techniquement, ce modèle me paraissait assez balèze à réaliser, mais petit à petit, j’ai réussi à comprendre tous les éléments décoratifs et les assemblages. Je me suis entraînée sur des chutes de skaï pour être sûre de mon coup.

J’ai adoré réaliser cet ouvrage. J’étais trop contente de le voir prendre forme au fur et à mesure que le travail avançait. Je me suis inspirée du modèle d’origine, mais il y a des choses que j’ai faites différemment. Parfois sans le faire exprès (ratage). Parfois parce que j’estimais que mon cuir n’étais pas adapté. Et puis, je n’ai pas le joli bijou doré à mettre sur la bride! 🙁Afficher l'image d'origineJ’aime bien ce résultat. J’aime le porter et ça, c’est une grande satisfaction (en plus du kif artisanal). Dans mon prochain article, je reviendrai plus en détail sur la façon dont j’ai procédé.J’espère que cette tenue vous a plu!

Join the discussion 11 Comments

Leave a Reply